Publié le : 26 juillet 20194 mins de lecture

Le métier dans le secteur de l’environnement  promet à la fois un avenir vert et une économie assurée. Notons tout de même la grande différence entre le « métier vert » étant traditionnel se portant sur les problématiques liées directement à l’environnement et le métier « verdissant » se déclinant dans le secteur économique. Et c’est sur ce deuxième métier que nous allons développer notre sujet. L’objectif de ce métier dans le secteur de l’environnement est la conception d’un nouveau produit, la production ainsi que la consommation de l’énergie renouvelable.

L’éco-concepteur et l’éco-designer, des métiers vertueux en terme d’environnement

Pour la réduction de la consommation énergétique, on fait appel à des éco-designers pour innover le secteur de l’énergie renouvelable. La lutte contre le gaspillage et l’amélioration de la performance énergétique sont les tâches des éco-designers. Ainsi, en vertu du respect de la norme européenne respectueuse de l’environnement, encore faut-il ajouter un métier dans le secteur de l’environnement. Par exemple, l’éco-concepteur doit prendre en compte le choix matériel pour la production d’un emballage ou sachet en plastique en vue de réduire son impact environnemental.

En interne, il existe une variété de métiers dans la gestion de déchets

La gestion de déchets est un métier dans le secteur de l’environnement. Nombreux emplois sont compris dans ce domaine afin de régler les problèmes d’hygiènes et environnementaux.

Dans l’analyse et le contrôle des déchets, des chimistes sont à pourvoir pour que ceux-ci passent dans un traitement spécifique. Ensuite, pour collecter et faire une sélection des compositions, l’industrie a besoin d’agents de tri pour séparer les déchets. De plus, après avoir effectué la collecte de déchets, des éboueurs devraient être présents pour décharger les poubelles et bacs de tri dans le camion.

Chaque poste du métier dans le secteur de l’environnement est indispensable au fonctionnement de l’industrie commerciale. La gestion des déchets requiert des responsables en compostage et des chefs d’exploitation pour la valorisation énergétique de l’usine. Et enfin, il faut prendre en compte des conducteurs de poids lourds ou « camion-benne » sinon ce métier n’aura pas lieu.

De nouvelles professions dans l’énergie renouvelable

L’engouement aux énergies renouvelables fait surface. Source d’économies financières,  plusieurs entreprises industrielles surgissent en termes d’énergies renouvelables et créent ainsi de nouveaux métiers dans le secteur de l’environnement.

Des industries solaires, éoliennes et hydrauliques recrutent des installeurs mainteneurs en systèmes solaires thermiques pour assurer l’installation et la sécurité des biens et des personnes adoptant l’utilisation des panneaux solaires.

Des techniciens de maintenance en éolienne sont aussi à pourvoir. Ce métier consiste à garantir le bon fonctionnement des éoliennes ainsi que de résoudre des éventuels problèmes.

Pour miser parfaitement dans le domaine de l’énergie renouvelable, il est convenable d’assurer la bonne gestion, le pilotage et également le développement de ce nouveau marché. Entrepreneurs et industries ont besoin d’un technicien d’exploitation, des ingénieurs en génie thermique et un chargé d’affaires en génie thermique et climatique pour mener à bien l’administration de l’énergie renouvelable.